Conseils Pratiques Détection

Pourquoi faut-il observer le sol lorsque l’on détecte ?

Observer attentivement le sol est une compétence souvent sous-estimée mais indispensable en détection de loisir. En explorant les champs et les prairies avec votre détecteur de métaux, la compréhension de la composition et des caractéristiques du sol peut vous apporter des informations non négligeable sur le passif géologique du sol et comment adapter vos réglage de votre détecteur. Cet article aborde l’importance de cette observation minutieuse, vous aidant à mieux déchiffrer les indices que la terre peut vous offrir.

En France, les sols se divisent principalement en deux types : les sols argileux et les sols limoneux. Chaque type de sol a ses particularités et peut influencer la conservation et la localisation des objets mais aussi le type de minéralisation du sol influant sur vos réglages. Par exemple, les sols argileux, plus sombres et compacts, accélèrent les phénomènes d’oxydation, tandis que les sols limoneux, plus friables, témoignent souvent du passage de cours d’eau anciens et peuvent être plus faciles à creuser en été.

Grâce à cet article, vous apprendrez à décrypter les signes visibles, comme la présence de galets ou de bris de tuiles, qui peuvent indiquer des habitations anciennes ou des zones d’extraction minière. Avec ces connaissances, vous serez mieux préparé à interpréter les indices et à adapter vos techniques de détection. En lisant notre article, vous serez assuré de développer une nouvelle façon de détecter, plus efficace et enrichissante pour vos futures prospections.

Scruter le sol en détection : Les avantages insoupçonnés de cette stratégie [PODCAST]

Toujours regarde le sol et comprendre de quoi il est composé

Lorsqu’ détecte en plein champ, décrypter la nature du sol peut vous apporter énormément d’informations complémentaires sans pour autant ouvrir un livre d’Histoire.

Les 2 types de sol

En France, le sol peut être de 2 natures :

  • Soit argileux
  • Soit limoneux

Les sols argileux

Un sol argileux est de couleur plus sombre, presque de couleur brique. Normal les briques sont faites à partir d’argile… Un sol argileux est très compact et absorbe l’eau lorsqu’il pleut un peu comme une éponge. On retrouve ce type de sol sur des sols plutôt éloigné des cours d’eau même si cela n’est pas toujours le cas. Autant un sol argileux colle beaucoup aux botes lorsqu’il est humide, autant en été, ce sol est quasiment impossible en creusé. Autant, vous dire qu’en plein été il sera très difficile de prospecter une prairie sur un sol argileux tant le sol sera dur.

homme qui détecte avec un détecteur de métaux Minelab

Un sol argileux possède une spécificité biochimique qui se nomme le complexe argilo-humique. Sans rentrer dans les détails de la chimie agricole, en gros, en présence d’eau et d’acidité due à l’humus, l’argile agit comme un catalyseur qui favorise les échanges de minéraux au travers le sol, permettant donc de rendre ce sol plus riches en nutriment et ce naturellement. Cela se traduit une accélération des phénomènes d’oxydation dans ce type de sol. En somme, vos objets et monnaies seront plus rapidement oxydés et détériorés par le temps que sur un sol limoneux. Il faut le savoir.

Les sols limoneux

Un sol limoneux est toujours un sol où, à un moment ou à un autre, une rivière ou un cours d’eau est passé par là. Ce sont également des zones souvent inondables dans le passé et/ou de nos jours.

Le sol est beaucoup plus clair qu’un sol argileux et plus friable également. Si vous prenez une motte de terre limoneuse dans la main, vous pourrez la casser facilement. Idéal donc pour prospecter en été.

Les sols limoneux retiennent très peu l’eau, dans ce cas, ces parcelles doivent être arrosées régulièrement en été. Le sol retient moins bien les minéraux donc les épandages d’engrais y sons plus fréquents. Donc vos monnaies en bronze vont prendre cher avec tous ces produits dans le sol.

Attendez, vous aussi, à trouver beaucoup de galets. En général, un amas de galets dans une zone très localisé doit toujours susciter votre intérêt. Par contre, si ces galets sont répartis sur une grande surface, ou la totalité, alors vous êtes sûr que dans le passé, un cours d’eau ou une rivière coulée ici ou non loin de là. Le sol risque donc d’être plus minéralisé qu’ailleurs.

Apprendre à regarder le sol avec attention

En détectant un jour avec un pot, ce dernier m’a expliqué de toujours observer le sol lorsqu’on passe son disque. “on peut y trouver des choses très intéressantes, même en surface”. Il s’est avéré qu’avec le temps, de trouver posé à même le sol des monnaies. Il suffisait juste de les ramasser. Même si cela reste rare, cela arrive.

En plus, avec l’habitude, nos yeux s’habituent de voir plus facilement des formes et des couleurs inhabituelles. Autant, vous dire qu’un objet parfaitement rond et vert (forme typique d’une napo ou d’une monnaie Louis XVI) saute littéralement aux yeux.

Il est également possible de voir des objets intéressant non métallique tel que des pointes de flèches en pierre taillée, des silex, des tuiles… Il faut y penser.

fer à cheval trouvé en détection

Apprenez à décrypter votre environnement

L’Histoire d’une parcelle est toujours contextualisable par rapport au lieu. Tout indice est bon à prendre.

  • Un monticule au milieu d’un champ (signe d’un ancien campement)
  • Des haies en bordure de parcelle (où les anciens agriculteurs pouvaient se reposer à l’abri du vent ou du soleil)
  • Un arbre seul avec un tronc faisant plus de 30 cm d’épaisseur (lieu de repos ou une cache)
  • Un cours d’eau de type ruisseau en bordure de parcelle (lieu pour prendre l’eau, faire boire les animaux, les chevaux…, )
  • Un chemin pédestre (lieu de passage entre 2 communes voisines)

Tous ces indices peuvent vous orienter vers un lieu précis à privilégier sur une surface considérée. En détection, le hasard à toutes ça place, mais l’expérience doit pouvoir vous orienter.

Un autre exemple intéressant est de regarder les fossés. Un fossé sert à mieux drainer l’eau afin de le faire évacuer. C’est généralement une coupe faite en bordure de champ. C’est aussi l’occasion de voir comment se présentent les strates du sol sur la profondeur, de votre terrain.

Vous pouvez ainsi apercevoir, au travers du temps, les différentes couches de sédiments qui s’y sont déposées. C’est un bon moyen d’apercevoir si une rivière passait par ici si vous apercevez une couche de galets ronds. Et si, comme moi, vous voyez le vice partout (ou les opportunités), vous prélèverez un peu de cette couche pour tester cette strate de galets avec une batée d’orpaillage, si peu que le cours d’eau voisin (aujourd’hui) soit réputé aurifère. Il se pourrait bien que cette couche soit un ancien placier aurifère…

La présence de galets ronds est vraiment un aspect hyper important à regarder. Par exemple, si la répartition est sur l’ensemble du champ, voir des champs voisins, et que vous avez, à proximité de là, un lac ou un étang, il y a de grandes chances que ce point d’eau était une zone d’extraction pour de la cimenterie, une sablière ou de l’argile pour fabriquer des tuiles. L’entreprise d’extraction a probablement réparti ses déchets d’extraction (dont ces galets) dans les champs environnants. Vous retrouverez donc dans ces champs énormément de déchets métalliques de cette époque contemporaine d’extraction.

A l’inverse, si vous voyez un dépôt de galets ronds en surface d’un champ très localisé, parfois avec de la présence de bris de tuiles, alors vous pouvez vous trouver sur une ancienne habitation pouvant dater du moyennage ou encore gallo-romaine. Comme quoi, l’observation et l’interprétation est important en détection. Comprendre son environnement est primordial.

La contextualisation est la clef

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

Pour conclure cet article, je terminerai en vous disant qu’il faut absolument essayer d’apporter une contextualisation Historique au lieu que vous visitez. Le but n’est pas de définir la vérité ou la réalité passée de votre parcelle que vous prospectez, mais plutôt d’apporter vos propres conclusions de contextualisation au travers de ce que vous voyez et ce que vous trouvez avec votre détecteur de métaux.

Nous venons de décortiquer tout l’aspect visuel, mais il faut procéder aussi de la même façon avec les objets métallique que vous allez trouver.

  • Si vous trouvez beaucoup de cartouches de chasse, vous savez qu’il faudra faire attention et signaler votre présence.
  • Si vous trouvez beaucoup de fragments de plombs protéiformes, vous pouvez vous douter qu’il soit probable d’être sûr ou proche d’une ancienne habitation post médiéval.
  • Si vous découvrez des monnaies romaines en bronze et des déchets fondus de bronze, il y a des chances que vous soyez tombé sur une fonderie de monnaies de contrefaçon.
  • Si vous trouvez des fers à bœufs, alors vous pouvez en déduire qu’il y avait eu de l’agriculture avant l’époque industrielle.

Bref, voilà comment on peut apporter un contexte Historique sans ouvrir un bouquin et juste en ayant un peu de réflexion sur ce que l’on voit lorsqu’on se balade en détection.

Sujets similaires

Recevoir l'ebook gratuit du n°70 du magasine du fouilleur et s'abonner à la newsletter

couv le fouilleur 11

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *