Matériel de détection

Comment fonctionne la garantie d’un détecteur de métaux ?

La durée de la garantie d’un détecteur varie en fonction des fabricants. C’est un aspect important à prendre en compte lors de l’achat de votre matériel de détection, car cela permet de juger de la qualité de fabrication d’un appareil et d’être plus facilement pris en charge si votre matériel tombe en panne sans aucune raison apparente. En effet, plus la garantie est étendue, plus le fabricant a confiance dans la solidité de son détecteur de métaux.

Les garanties pour les détecteurs de métaux et leurs écrans varient selon les marques : Minelab offre 2 ans, sauf pour les Equinox (3 ans), Technetics et Fisher proposent 5 ans, Nokta Makro et Garrett 2 ans, XP 5 ans, et Quest 2 ans. L’étanchéité est cruciale pour la validité de la garantie. En cas de mauvais stockage ou utilisation incorrecte, la garantie ne s’applique pas. Les réparateurs agréés peuvent vérifier la conformité. Les disques de détection sont garantis 1 ou 2 ans selon la marque et sont sensibles aux chocs. Utiliser un protège disque est recommandé pour éviter les dommages sur le disque.

Il faut également noter que le disque fourni lors de l’achat de votre détecteur est différent du détecteur lui-même. Nous allons tout vous expliquer ici.

La garantie du détecteur et de l’écran

L’électronique du boîtier est garantie 2 ans dans la plupart des cas, mais peut être étendue à 5 ans en fonction des marques.

  • Minelab : 2 ans de garantie sauf pour les Equinox qui sont garantis 3 ans.
  • Technetics et Fisher : Garantie 5 ans : 2 ans directement chez votre revendeur et 3 ans à la maison mère.
  • Nokta Makro : Garantie 2 ans.
  • XP : Garantie 5 ans.
  • Garrett : Garantie 2 ans.
  • Quest : Garantie 2 ans.
Vérifiez que votre detecteur est étanche pour faire valoir la garantie s'il tombe à l'eau

Comme tout matériel électronique, il est indispensable de bien lire la notice et les spécificités de votre appareil, surtout en matière d’étanchéité, mais aussi des clauses prises en cause ou non dans la garantie légale.

En règle générale, tout ce qui est défaut de fonctionnement normal dans des conditions normales est pris en cause. Pour vérifier cette exigence, le réparateur agréé sera capable de vérifier toute cause du défaut, le respect de la bonne utilisation par l’utilisateur permettant de faire valoir la garantie constructeur.

Par exemple, dans le cas où les détecteurs de métaux utilisant des batteries amovibles sont stockés dans de mauvaises conditions et subissent une dégradation oxydative et dégradant, l’appareil ne pourra pas être pris en compte dans la garantie. Il en est de même dans le cas où vous avez exposé volontairement ou involontairement votre matériel dans l’eau alors qu’il n’est pas étanche. Enfin, tout ce qui est lié à une mauvaise utilisation comme des impacts ou des chocs, hélas, dans ce cas également, les réparations seront de votre poche et non prises par la garantie.

Pour tous les détecteurs des marques étrangères, ils disposent tous de réparateurs agréés pour effectuer les réparations si cela est possible ou appliquent un remplacement à neuf en cas de défaillance sous garantie. Ces réparateurs sont généralement les magasins ou des réparateurs locaux agréés par la marque elle-même.

La garantie sur le disque de détection

Les fabricants, que ce soit Fisher, Teknetics, XP, Garrett, Makro ou Minelab, garantissent leur disque de détection sur une période allant de 1 ou 2 ans. C’est la partie du détecteur de métaux qui représente la majorité des pannes, car c’est la pièce la plus fragile et sujette aux chocs, accrochant parfois motte, branchage ou racines.

Il existe deux types de têtes de détection : les têtes dites “creuses”, et les têtes dites “pleines”. Les têtes pleines sont bien plus résistantes dans le temps, car elles sont entièrement remplies de résine, ce qui fait que les bobines émettrices et réceptrices ne peuvent en aucun cas bouger sous l’effet des chocs répétés (le déplacement, même léger, des disques, provoque une baisse de performances et des faux signaux).

détecteur de métaux neuf sous garantie

A contrario, dans les têtes creuses, les bobines sont simplement maintenues en place par des points de colle, ce qui rend l’ensemble bien plus sensible aux chocs répétés. Heureusement, les têtes creuses sont de moins en moins utilisées par les fabricants. On les retrouve encore, dans les détecteurs bas de gammes de chez Garrett comme sur les ACE.

L’importance du protège disque

L’idéal est de toujours détecter en utilisant un protège disque (protection plastique qui se place sous le disque), car sans protège disque, avec le temps, des fissures peuvent apparaître rendant le disque, normalement étanche, en proie aux poussières et à l’humidité, avec pour conséquence des faux signaux rendant le détecteur de métaux inutilisable.

En effet, un disque est à la base complètement étanche, c’est ce qui lui permet de fonctionner sans faux signaux, et de pouvoir être plongé dans l’eau sans soucis, pour pouvoir faire des recherches sur les plages ou dans les rivières par exemple.

Le second avantage du protège disque, c’est qu’en évitant l’apparition de rayures sous la tête, il vous permettra de perdre moins d’argent dans le cas de la revente de votre détecteur de métal en occasion.

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

Attention au câble de connexion

Il faut faire attention au câble de la tête de détection ainsi qu’à la connectique, car ces derniers ne sont pas couverts par la garantie. Il faut donc éviter à tout prix que le câble ne soit coupé. Voilà pourquoi il existe de SNAKE SKINZ pour protéger le câble de connexion et une partie de la connectique

Le câble ne doit pas être enroulé trop fermement autour de la canne, il faut laisser un peu de mou, car sinon, quand vous allez régler la tête de détection pour la mettre parallèle avec le sol, cela va tirer sur la connectique disque-câble, et à terme l’endommager.

Sujets similaires

Recevoir l'ebook gratuit du n°70 du magasine du fouilleur et s'abonner à la newsletter

couv le fouilleur 11

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *