Conseils Pratiques Détection

Peut-on trouver des météorites avec un détecteur ?

Chaque année, 50 tonnes de roches tombent sur le Terre chaque année avec, pour le cas de la France, 90 météorites récences par la MetSoc. parmi ces chiffres, on ne comptabilise pas toutes les météorites non-référencés et celles présent encore dans le sol. Aussi, même s’il est rare de trouver une météorite en France (pas plus qu’ailleurs), il est possible de trouver une partie de ces météorites avec un détecteur de métaux, fonction de sa composition.

Les météorites, souvent confondues avec des roches ordinaires, exigent des connaissances spécialisées pour être identifiées. Lorsqu’un météore survit à son entrée atmosphérique, il devient une météorite. Les détecteurs de métaux, réglés en mode Tous-métaux, peuvent les trouver, bien que les météorites soient souvent confondues avec des “pierres chaudes”. Apprendre à reconnaître les météorites est fondamental pour augmenter les chances de découverte et éviter les erreurs.

Bien que les détecteurs de métaux puissent identifier la composition métallique des météorites, cela n’implique pas toujours que la météorite sera reconnue comme telle par les personnes utilisant le détecteur. Cet article plonge dans le monde mystérieux des météorites, en étudiant des sujets tels que leur origine, leur composition, leur valeur et leur sensibilité à la détection par les détecteurs de métaux. Il comprend également des conseils pratiques pour identifier les météorites sur le terrain.

Détection de météorites : Est-il possible de les repérer avec un détecteur ? [PODCAST]

Quel est la définition exacte d’une météorite ?

Une météorite est un objet extraterrestre rocheux qui est tombé sur Terre depuis l’espace. Contrairement aux roches ordinaires que l’on trouve sur Terre, les météorites sont constituées de composants inhabituels qui ont vu le jour aux premiers jours du système solaire, il y a quelque 4,6 milliards d’années. C’est pourquoi elles sont considérées comme peu communes et extrêmement rares. La plupart des météorites sont des fragments des éléments constitutifs des planètes, tandis que certains sont des astéroïdes et des fragments de comètes.

On pense qu’un pourcentage très limité de météorites a été expulsé de la surface des lunes et des planètes à la suite de collisions avec des astéroïdes ou des comètes. Les météorites sont parfois identifiées à tort comme des roches ordinaires par des personnes qui ne possèdent pas de connaissances spécialisées à leur sujet, en raison de leur composition distinctive. Il est donc essentiel pour toute personne intéressée par les météorites de se renseigner sur leurs caractéristiques et leurs attributs.

Sous l’effet de la friction générée par son entrée, le météore s’allume et apparaît comme une traînée de lumière éblouissante dans le ciel nocturne, ce qui est largement connu comme une étoile filante. Si un météore survit à son voyage dans l’atmosphère et arrive à la surface de la Terre, on l’appelle alors météorite.

météorite trouvée avec un détecteur de métaux en France

Est-il possible d’utiliser des détecteurs de métaux pour trouver des météorites ?

Les détecteurs de métaux, lorsqu’ils sont réglés sur le mode Tous-métaux, peuvent détecter la majorité des météorites. Cependant, malgré le fait que les météorites soient extrêmement chères et recherchées, de nombreux détecteurs de métaux sont incapables de les distinguer des roches typiques que l’on trouve sur Terre. Malheureusement, beaucoup de ces découvertes importantes sont ignorées, identifiées à tort comme des “pierres chaudes” ou des scories et sont jetées comme des déchets.

Une “roche chaude” est une roche commune dont la concentration en fer est supérieure à celle du sol environnant, ce qui provoque un faux signal sur un détecteur de métaux. Les détectoristes utilisent cette expression pour décrire des cailloux qui ont souvent peu de valeur et ne méritent pas d’être examinés avec plus d’attention ni d’intérêts.

Les prospecteurs doivent se renseigner et apprendre à reconnaitre les météorites afin d’augmenter leurs chances de découvrir de précieux objets du cosmos. Les météorites peuvent tomber partout sur Terre, et les détectoristes peuvent augmenter leurs chances de découvrir ces objets célestes en apprenant à reconnaître leurs caractéristiques distinctives. Investir du temps dans l’étude des météorites peut être un sacret investissement pour les personnes qui prennent la détection de métaux au sérieux.

Les météorites ont une large gamme de valeurs basées sur différentes caractéristiques. Ces variables incluent l’état de la météorite, sa taille, sa composition, sa rareté, sa forme et son aspect général. Une météorite peut se vendre de 1 euro à 1 000 euros le gramme. Si l’histoire de l’impact de la météorite peut être vérifiable, sa valeur aux yeux des collectionneurs et des passionnés peuvent monter en flèche.

Comment rechercher des météorites ?

Une météorite est un fragment rocheux d’origine extraterrestre qui atteint la surface terrestre après un long voyage dans l’espace et dont son origine exacte reste inconnu. La plupart des météorites qui tombent sur terre sont souvent très anciennes et remontent aux premiers jours de notre système solaire. Elles se présentent sous différentes formes et tailles pouvant aller du minuscule grain jusqu’à un véritable rocher massif.

De par leurs raretés et leur histoire, les météorites ont toujours fasciné et fait l’objet d’une recherche, parfois active, par de véritables passionnés.

prospecteur qui détecter avec un détecteur à main pinpointer une météorite dans un desert

La prospection de météorite demande un minimum de recherche. Cela commence toujours par une prospection géographique et historique. En effet, une météorite n’arrive jamais seule sur terre et prennent contact avec notre sol en amas de fragments. Il n’est donc pas rare de trouver plusieurs spécimens sur une même zone géographique provenant de la même source initiale de chute.

Pour commencer, on utilise des archives Historiques ou des articles de médias traitant du sujet de chutes de météorites à un endroit donné. On poursuit donc les investigations en localisant sur une carte les zones à prospecter. Il est possible d’utiliser un détecteur de métaux ou une simple observation visuelle une fois sur place. On peut également utiliser des drones pour couvrir plus de terrain en tentant de cartographique la géolocalisation du ou des points de chutes.

Pour trouver des météorites, recherchez les zones à forte concentration de météoroïdes dans l’atmosphère, puis recherchez dans cette zone des météorites au sol. Vous pouvez également rechercher des météorites dans des endroits où il y a eu récemment une pluie de météorites.

3 types de météorites dont seulement deux sont détectables avec un détecteur de métaux

Les météorites sont divisées en trois types : pierreuses, ferreuses et ferro-pierreuse. Les météorites pierreuses sont généralement formées de minéraux silicatés, les météorites ferreuses sont principalement constituées de fer-nickel métallique, et les météorites pierreuses-ferreuses sont un mélange des deux. Ces catégories sont basées sur la composition des météorites et aident les scientifiques à comprendre leurs origines et leur histoire.

Techniquement, les détecteurs qui peuvent être détecté par un détecteur de métaux sont :

  • Les chondrites
  • Les sidérites
  • Les sidérolithes (ou pallasites)

Les météorites ferreuses et pierreuses sont composées de fer et de nickel, ce qui les rend magnétiques et détectables par les détecteurs de métaux en mode tous -métaux. Cependant, les météorites pierreuses ont une concentration en fer très faible, qui peut ne pas être suffisante pour être capté par un détecteur de métaux.

En tant que prospecteur engagé, nous devons être conscients de la possibilité de rencontrer des météorites lorsque nous sommes sur le terrain. Nous augmentons nos chances de faire des découvertes intéressantes en apprenant à reconnaître les propriétés des météorites potentielles. L’apprentissage de ces informations ne nécessite pas de ressources importantes, mais seulement du temps et des efforts.

La capacité à reconnaître les météorites permet non seulement de faire de nouvelles découvertes, mais aussi de contribuer à l’étude scientifique, en plus d’un intérêt personnel, de se dire qu’on a été capable de découvrir un objet qui a parcouru probablement plusieurs millions de kilomètres dans l’espace pour atterrir ici.

detecteur de metaux equinox 800 dans un champ en labour en gironde bf

C’est une situation gagnant-gagnant à la fois pour le détectoriste et pour la communauté scientifique. Par conséquent, il est essentiel de consacrer du temps à la compréhension des météorites pour éviter de faire des erreurs et de passer à côté d’une découverte qui change de l’ordinaire.

Comment reconnaitre une météorite ?

Pour augmenter les chances de trouver et reconnaissance une météorite, voici trois observations simples qui peuvent être faites sur le terrain pour évaluer si votre trouvaille est potentiellement une météorite et si elle doit être étudiée plus en profondeur :

La densité :

Les météorites se distinguent par leur densité et leur poids exceptionnellement élevés par rapport à leur taille. Cela s’explique par le fait qu’elles proviennent de l’espace, où les circonstances sont très différentes de celles de la Terre. Les météorites ne sont pas soumises à l’altération et à l’érosion, ce qui pourrait les rendre beaucoup plus lourdes que les roches terrestres. C’est généralement le premier critère qui doit vous mettre sur la voie.

La présence de stries

Contrairement à la plupart des roches terrestres, les météorites ne laissent souvent pas de trace lorsqu’elles sont frottées sur une plaque de céramique non émaillée. Lorsqu’elles sont frottées assez fermement sur la surface, certaines météorites peuvent laisser une faible trace grise, ce qui permet de les identifier. Ce test peut être utilisé pour déterminer si une découverte est une météorite, mais il doit être associé à d’autres observations.

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

La croute de fusion

Lorsque la roche entre en contact avec l’air (atmosphère) a contrario du vide spécial, elle subit un énorme impact de frottement de surface se matérialisant par un échauffement de la surface de la pierre pouvant aller jusqu’à un phénomène de fusion. Une fois refroidi, son aspect de surface peut présenter des traces de carbonations et de fusion de la roche laissant place à une identification plus précise et simple.

Les propriétés magnétiques :

Les météorites en fer et en fer-pierre sont magnétiques et attirent un aimant, car elles sont composées en très grande majorité de fer. Mais d’autres indicateurs doivent être vérifiés, ainsi que des recherches et des analyses supplémentaires pour établir l’identification exacte de l’objet.

Sujets similaires

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail, ainsi que le n°70 du magasine du fouilleur gratuitement en ebook

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *