Conseils Pratiques Détection

Le guide pratique et complet pour trouver des monnaies et autres trouvailles avec un détecteur de métaux

J’ai débuté la détection en 2011, un été, lors de mes vacances au bord de la mer. Un soir, piquenique sur la plage avec mon garçon, ma femme et moi, dévorant nos sandwichs salade au ton mayonnaise devant le couché du soleil. Puis je vois ce prospecteur, balayant son engin de malheur sur le sable. Ma femme me dit “regarde ce pique assiette !”, et moi je me dit “mais c’est ça a l’air trop cool ce qu’il fait !”. Bref, une discussion normale dans un couple …

Ni une ni deux, je pars à la rencontre de ce détectoriste pour lui poser des questions. au bout de 5 minutes de bavardage, il m’explique les bases et me fait essayer. Main droit armé du détecteur, mais gauche d’une pelle, et me voilà parti à balayer ce disque dans le vide, au dessus du sable. Premier bip, premier coup de pelle et première monnaie de 1 euros. 3 minutes ont suffit pour désespérer ma femme dans ce nouveau loisir qu’est la détection de loisir, et donner des étoiles dans les yeux de mon fils, a chaque retour de sortie, pour savoir ce que j’avais trouvé sur la plage, comme s’il ouvrait un booster Pokemon. Voilà la sensation que l’on a lorsque on pratique la détection.

Comment faire plus de TROUVAILLES dans un CHAMP en détection de métaux ? [PODCAST]

En détection de métaux, il est possible de trouver toutes sortes de choses (des cartouches de chasse, des cannettes en aluminium, des plombs de pêches, des fers à bœuf, et j’en passe). Mais il est également possible de trouver toutes sortes de pièces de monnaies, de toutes époques, que ce soit à la plage, comme dans mon anecdote personnelle, ou dans des terres intérieures. Les endroits où détecter ne manquent pas !

Ne vous y trompez pas, les chances de trouver une pièce en bon état sont assez rares. Pour 10 trous, vous trouverez une monnaie (le reste sera des déchets métalliques). C’est le lot de tout prospecteur, il faudra vous y faire, les trésors sont très rares. Nous allons vous aider, dans cet article, à employer des techniques simple pour optimiser votre prospection.

Utiliser de bonnes stratégies et méthodes de détection

Vous ne trouverez pas toujours de monnaies en détection

Tout d’abord, sachez qu’on ne fait pas toujours des trouvailles tous les jours. Oh combien de prospecteurs reviennent chez après avoir passé plusieurs heures de prospection et revenir sans rien avoir trouver. Ca fait partie du jeu et il faudra apprendre à persévérer pour, une fois de temps en temps, tomber sur une trouvaille qui vaille la peine d’être déclarer.

Il faut, cependant, bien avoir en tête que pour 10 monnaies trouvées, vous trouverez une monnaie assez bien conservée (le reste sera complètement lisse ou pourri par la corrosion due au travail mécanique des machines agricoles et des produits phytosanitaires).

Autant dire que la chance et le hasard tiennent une grande place dans ce loisir. Pour rappel, seules les monnaies modernes peuvent être prises. D’une manière générale, on estime que les prospecteurs ont 2% de chance de trouver une monnaie (avec du relief et lisible) pour chaque trou qu’ils creusent.

ensemble de monnaies moderne napoleon 3 trouvées en detection

Tout ce qui est antérieur à du Napoléon 3 rentre dans le cadre archéologique. Nous vous conseillons donc de le remettre en terre pour être en conformité avec la loi et informer les personnes compétentes pour une identification plus précise sur le statut archéologique de la zone. 

De plus, L’usage d’un détecteur de métaux dans le but de trouver des objets perdus est une activité qui se fait au hasard. Toute recherche sur des cartes ou archives archéologiques sort du cadre du loisir et entre dans celui de l’archéologie.

Creusez chaque signal surtout si l’objet semble profond

Bien que la plupart des pièces puissent se trouver à quelques centimètres de profondeur. Il demeure logique que les plus beaux spécimens se trouvent plus profondément. La question de profondeur est somme toute relative, car le travail mécanisé des champs fait que les 60 premiers centimètres (pour un gros labour) sont retournés alors qu’un détecteur de métaux peine à atteindre les 40 cm au grand maximum.

Même si la discrimination du fer est activée, les clous et les déchets dans le sol peuvent facilement fausser l’identification de conductivité de la cible et vous empêcher de l’identifier parfaitement. En effet, un gros ferreux sonnera toujours comme une bonne cible. Mais vous pourriez également faire de belles découvertes sur des gros objets métalliques enterrés profondément. Aussi, il est tout à fait possible de trouver une 50 francs hercules en argent à 45 cm avec un son très faible, peu engageant, mais profond.

Ne jamais discriminer le fer

S’il y a une chose à ne jamais faire lorsqu’on règle son détecteur, c’est bien de discriminer le fer. Il est vrai que lorsqu’on débute, on se rend compte que les morceaux de fer sont omniprésent dans le sol. Et comme on apprend encore à dompter son nouveau joujou, comprendre les sons et son utilisation, on a tendance à rendre inaudible la plage ferreuse.

C’est d’autant plus vrai qu’il y a une dizaine d’année, le volume sonore par plage de conductivité n’était pas très rependu et on ne pouvait que régler le volume sonore de toutes les sonorités en même temps. Voilà pourquoi, l’unique solution, à cette époque, était de discriminer la plage ferreuse pour ne plus l’entendre du tout, afin de ne pas trop être perturbé par des sons parasites du fer.

Cependant, ne pas entendre le fer est une grave erreur. D’autant qu’aujourd’hui, les détecteurs permettent de moduler la tonalité et le volume sonore du fer (et / ou des autres conductivités) indépendamment des autres plages plus “intéressantes”. Or, travailler en tous métaux est une habitude à garder dans pendant toutes vos sorties détection. Pourquoi ?

denier romain trouvé avec un détecteur de métaux
  • Entendre la présence de ferreux, sur une tonalité basse et un faible volume permet de mieux reconnaitre les gros ferreux qui peuvent sonner sur des hautes tonalités et permet de confondre les cas des effets halo de ces cibles.
  • Utiliser un mode de discrimination reste un réglage algorithmique du processeur du détecteur. Il utilise donc de la ressource de calcul ce qui impact également ses performances générales (précision et profondeur de détection amoindries).
  • Savoir qu’il y a du fer dans une parcelle permet de confirmer la présence d’une activité humaine ancienne (post- ère industrielle) surtout si vous trouvez des fer à bœufs par exemple.

Bref, vous avez tout à perdre à utiliser un mode de discrimination, surtout si vous pouvez user d’alternatives de réglage audio permettant de faire cette discrimination directement dans votre tête en réduisant le son des ferreux, sur une tonalité plus basse et moins criarde dans vos oreilles.

Revenez sur des champs ou forêts déjà prospectés

Retourner à des endroits que vous avez déjà détectés peut donner lieu à de belles trouvailles, même si celui-ci a été parfaitement prospecté par le passé. Combien de prospecteurs que nous avons interrogés ont été étonnés de revenir après plusieurs mois sur une parcelle pour retrouver d’autres. La grande question est pourquoi sont-ils passés à côté la première fois ?

En réalité, il y a plusieurs possibilités. Une monnaie est dans la terre à un endroit précis. La probabilité que vous ayez passé votre disque à côté est grande. De plus, le travail du sol fait bouger énormément la terre et ce qu’elle contient, de même que les micro-vibrations dues aux machines agricoles, au vent, à la pluie. Qui n’a jamais trouvé de monnaie posée là, à même le sol, sans avoir besoin de creuser… Gardez en tête que la terre d’un champ bouge tout le temps, et donc revenir y prospecter est toujours un bon reflexe à avoir. Pour vous aidez, voici un de nos article qui explique ce phénomène : https://www.prospection-de-loisir.fr/detecter-champ-labour/

Il est important de passer dans les lieux et endroits que vous n’avez pas eu le temps de faire à fond. Passez votre détecteur sous les buissons. Détectez avec un balayage plus lent pour capter des signaux qui auraient pu être manqués auparavant.

Vérifiez le trou que vous creusez

Il est passionnant de déterrer des pièces de monnaie, mais il est également facile de passer à côté dans un sol pollué en ferreux et autres débris métalliques. Vérifiez soigneusement vos trous avec un pinpointer (comme un pro pointer par exemple) ou le pointer de votre détecteur avant de partir. Il est assez facile de se laisser avoir par un débris métallique alors qu’une vraie monnaie se trouve juste à côté. Vous pensez que c’est un débris qui a sollicité votre attention (en tout cas celui de votre détecteur) alors qu’il peut également y avoir une monnaie. Donc il faut absolument tou creuser, sans aucun concession.

La prospection nécessite d’être méthodique et méticuleux. Prenez donc le temps de bien faire les choses, car rien ne dit que vous reviendrez un jour sur le terrain que vous prospectez actuellement.

Utiliser un matériel adapté

disque de détection adapté pour trouver plus de pièces de monnaies dans les champs

Utilisez un bon détecteur de métaux pour les objets perdus et les monnaies

Inutile de dépenser des fortunes dans un détecteur pour trouver des monnaies. De par les statistiques, 75% des monnaies sont en cuivre ou en alliage de cuivre. De ce fait, un simple détecteur basse fréquence allant de 5 à 12 kHz fera très bien le travail pour un investissement de 200 euros.

Après, dans l’idéal, si vous utilisez un détecteur mono fréquence, il est intéressant de viser des fréquences moyennes de 10 à 15 kHz, car c’est le meilleur compromis pour assurer puissance et stabilité.

Maintenant, si vous avez les capacité, orientez vous vers un détecteur multifréquence tel que les Scores de Nokta Makro ou les Equinox, Vanquish (meilleur qualité prix) ou Manticore chez Minelab.

Caractéristiques importantes des détecteurs de métaux pour trouver des trouvailles intéressantes

  • Équilibrage manuel de l’effet de sol
  • Discrimination du fer
  • Profondeur minimum de 10 cm
  • Une sensibilité la plus importante possible tout en assurant la stabilité du signal de votre appareil.

Ce sont les 4 aspects techniques qui vous permettront de trouver des monnaies avec un détecteur de métaux.

Vous pouvez vous procurer un détecteur de métaux non étanche pour moins de 300 euros. Si vous ne prévoyez pas de prospecter dans l’eau, un détecteur bon marché est tout ce dont vous avez besoin. Pour la recherche des pièces, les détecteurs de métaux de type Garrett ACE 250 ou 150, un Teknetics Eurotek et Eurotek pro, un Nokta Macro Simplex ou encore un Vanquish de Minelab vous permettent de trouver assez facilement vos premières pièces de monnaie perdues dans les champs, forêts ou plages.

Autre astuce que vous devez absolument garder en tête, quelque soit les conditions de détection et quel que soit votre matériel. En règle générale, plus un détecteur détectera profondément, moins il sera stable. Si vous devez choisir entre la profondeur de détection et la stabilité de signal de votre détecteur, préférez toujours la stabilité à la profondeur.

Il vaut toujours mieux de régler son détecteur afin qu’il soit le plus stable possible même si c’est aux dépens de la profondeur. Un détecteur stable sera plus facile et plaisant à utiliser même si vous devez perdre 2 ou 3 centimètres de profondeur. Car la probabilité de trouver plus de trouvailles sur ces 3 cm est relativement faible par rapport au confort d’écoute avec des sons clairs et sans sons parasites ou des faux signaux.

Vous pourrez ainsi détecter plus longtemps et parcourir plus de surface, et donc, mathématiquement, trouver plus de trouvailles qu’avec un détecteur qui prendra des cibles plus profondes de 3 cm de plus, avec des faux signaux qui vous cassent les oreilles, qui vous feront creuser pour rien. Aussi, si votre détecteur chante un peu trop, abaissez la sensibilité pour optimiser les bons signaux. Détecter sur de grandes profondeurs n’est pas toujours un bon choix. 

Changez la taille de votre disque pour capter de nouvelles cibles

Un grand disque permet de prendre plus profond qu’un disque standard. Un disque plus petit permet de diminuer le risque de masquage de cible avec des déchets ou des ferreux et offre une meilleur selectivité. Changer la taille d’un disque sur un champ déjà fait et un peu comme changer de lunette pour une personne qui cherche à mieux voir de loin et de prêt. Aussi, refaire un champ en changeant de disque permet à votre détecteur de sonder d’une façon différente cette zone.

Si vous utilisez une discrimination du fer, tentez de repasser en vous mettant en tous métaux. La discrimination est un traitement du signal qui abaisse la puissance et la profondeur de votre détecteur. Privilégiez d’aller détecter lorsque le sol est encore humide. Les ondes électromagnétiques pénètrent mieux dans le sol avec un sol humide.

Les choses à ne surtout pas faire en détection pour espérer faire de meilleures trouvailles :

ensemble de monnaies modernes trouvées en detection de métaux

Ne suivez pas les routes départementales

Une astuce moins connu des prospecteur consiste a rester proches des routes départementales. 2 choix doivent être retenus :

  • Plus les numéraux sont petits, mieux c’est
  • Plus les routes sont rectilignes, mieux c’est

Pourquoi ?

Sans regarder aucune carte archéologique, il faut savoir que les Départementales sont souvent construites sur ou à proximité des voies romaines. Bien évidemment, ceci est une généralité et n’est pas vrai à 100%. Mais de nos jours, on peut quand même dire que les Départementales ayant seul chiffre (D3) se rapproches des voies romaines militaires. Puis les départementales à 2 chiffres en dizaine (D20) sont des voies romaines secondaires., etc.

À cela, une des caractéristiques des voies romaines sont leurs aspects. Elles sont généralement rectilignes. Les courbes sont possibles, mais ont un angle qui s’approche de 70 degrés. Les croisements sont possibles. En réalité, les voies romaines secondaires sont parallèles entre elles et reliés par des routes, créant ainsi des croisements avec un angle de 70 ou 120 degrés également.

Aussi, sans ouvrir aucune carte, juste en se baladant en voiture, on peut identifier ces Départementales, ou juste en lisant les panneaux.

Les voies romaines ne se trouvent pas forcément sous les routes actuelles, mais plus à proximité. Il peut y avoir plusieurs dizaines de mètres entre la route actuelle et la voie d’antan.

Le but est donc de prendre conscience de cette astuce pour imaginer la vie de l’époque et augmenter les probabilités de trouver quelque chose. Si vous souhaitez avoir plus de trucs et astuces sur la détection de métaux, cliquez sur le lien bleu.

Aidez vous de la toponymie pour éviter les sites archéologiques

detecteur de métaux dans un champ près à trouver des monnaies

On est d’accord sur le fait que la détection doit se faire au hasard et ne doit pas être ciblé via des informations archeologiques. Cela est contraire aux règles de bonne conduite. Aussi, pour vous aider à eviter de potentiel sites archeologiques, la toponymie peut vous aider à éviter de vous trouver au mauvais endroit.

La toponymie est l’étude de l’Histoire des noms de villes, villages, chemins, lieux-dits ou cours d’eau en fonction de la racine de leur nom. Et logiquement, certain type de nom de commune doit vous interpeler.

  • Tout d’abord, les nom de villes ou de village se terminant par “…ac” a une origine gallo romaine. Plus precisement, il est même certain qu’une villa romaine y a été implanté, comme Agonac, Bourgnac, Chalagnac, Chantérack, …. Noté qu’avec le temps certaines orthographes ont pu changer.
  • BIen d’autres nom de ville ou de village traduisent la présence des romaines comme les terminaisons “…an“, “…at“, “…as“, “…ey“, et il y en a plein d’autres.
  • Les terminaisons en “…ange“ou “…ing” traduise une construction de ce lieu à l’époque de la colonisation Franc pendant le haut moyen-âge. Généralement ce lieu portait le nom d’un fondateur ou un grand propriétaire foncier de la zone puis par la terminaison …ange ou …ing.
  • Les terminaisons en “…ville” ou des suffixes comme “borde…” ou “mas…” traduisent une présence germnaophone dans la zone.

La toponymie permet également d’avoir beaucoup plus d’information sur les meurs dans certains endroits. Car certains nom de communes ou de lieu-dits gardent en nom leur passé, qu’il soit :

  • topographique : “Mont….”, “puy…”, “p(u)ech…” ou “pey…” pour parler de hauteur.
  • metiers du fer : “farb…”, “Faur…”, fab…” pour la présence d’une forge.
  • carrières et mines : “sali…” pour le sel, “perr…” pour le pierre, “arg…” pour l’argent, “au…” pour l’or.
  • fortification : “roque…”, roche…”, “chateau…”, “castel…”, “cast…”, “mur…”

Ai-je le droit d’utiliser des documents historiques pour chercher un trésor avec un détecteur de métaux, en France ?

Il est illégal de fouiller sur des sites archéologiques en France sans autorisation préalable. Les sites archéologiques, qu’ils soient visibles ou non, sont protégés par la loi et toute fouille non autorisée est considérée comme du pillage archéologique. De plus, l’utilisation de détecteurs de métaux sur des sites archéologiques est également interdite en France sans autorisation préalable.

Dans les faits, utiliser une documentation Historique, préalable, pour cibler une zone de recherche, vous fait sortir du cadre aléatoire et fortuite de la prospection. Ce type de recherche n’est donc pas compatible avec la prospection de loisir avec un détecteur.

Il est important de respecter la loi et de protéger les sites archéologiques, car ils sont une source précieuse d’informations sur notre passé et notre patrimoine culturel. Si vous êtes intéressé par l’archéologie et par la découverte de trésors cachés, il existe de nombreuses façons légales de s’y adonner, par exemple en devenant bénévole sur un site archéologique ou en participant à des projets de fouilles autorisés.

Que faire si je trouve un trésor avec mon détecteur de métaux ?

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

Si vous trouvez un trésor avec un détecteur de métaux, il y a plusieurs étapes à suivre :

  • Si vous êtes sur une propriété privée, assurez-vous d’obtenir l’autorisation du propriétaire avant de commencer à creuser. Si vous êtes sur une propriété publique, vous devrez peut-être obtenir une autorisation de l’autorité compétente avant de commencer à creuser.
  • Marquez l’emplacement du trésor avec des repères ou une bannière, afin de pouvoir le retrouver facilement une fois que vous avez terminé de creuser.
  • Creusez prudemment et soigneusement afin de ne pas endommager le trésor ou tout autre objet qui pourrait se trouver avec lui. Utilisez une pelle ou un outil de creusement approprié et portez des gants pour éviter de vous blesser.
  • Une fois que vous avez exhumé le trésor, nettoyez-le soigneusement et examinez-le attentivement pour en déterminer l’origine et l’âge. Si vous pensez que le trésor a une valeur historique ou culturelle, vous devriez contacter les autorités compétentes pour qu’elles puissent prendre les mesures appropriées. Si le trésor a une valeur financière, vous devrez peut-être le faire évaluer par un expert avant de décider quoi en faire.

Il est important de noter que la loi sur les trésors trouvés varie selon les pays et les départements. Assurez-vous de vous renseigner sur les lois en vigueur dans votre région avant de commencer à creuser.

Rappel de la loi :

D’après l’inrap, Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d’objets métalliques, à l’effet de recherches de monuments et d’objets pouvant intéresser la préhistoire, l’histoire, l’art ou l’archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative.

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail, ainsi que des codes promos de nos partenaires.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 thoughts on “Le guide pratique et complet pour trouver des monnaies et autres trouvailles avec un détecteur de métaux

  • Bonjour, je lis votre blog assidûment et je tiens à vous remercier pour la qualité de votre travail, on voit que vous êtes un passionné.

    Reply
  • Un article qui sent la passion ! Merci ! Et vos trésors de guerre sont plutôt sympas. Ici on débute et on prend de l’info… J’espère bien vous arrivez au moins à la cheville

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *