Conseils Pratiques Détection

Qu’est-ce que la réactivité d’un détecteur de métaux ?

La réactivité d’un détecteur de métaux, également appelée vitesse de récupération, est la capacité de l’appareil à traiter rapidement une impulsion électrique de la conductivité d’une cible et à la convertir en signal sonore. Un détecteur réactif peut distinguer des objets métalliques très proches les uns des autres, produisant des sons distincts pour chaque cible. Cette caractéristique est particulièrement utile dans des environnements très pollués où plusieurs objets métalliques peuvent être proches. Une faible réactivité risque de masquer des cibles précieuses par des objets ferreux, tandis qu’une réactivité élevée permet une séparation nette des cibles, bien qu’elle réduise la profondeur de détection.

Cependant, une réactivité élevée peut compromettre la capacité du détecteur à atteindre de grandes profondeurs. Les détecteurs plus lents offrent une meilleure profondeur de recherche mais nécessitent un balayage plus lent pour obtenir des résultats optimaux. Il est donc nécessaire le juste milieu entre réactivité et profondeur en fonction de l’environnement de détection. Certains détecteurs, surtout les modèles haut de gamme, permettent de régler la réactivité selon les besoins du terrain, maximisant ainsi l’efficacité de la détection en fonction de la pollution métallique présente.

Cet article justement vous aider à mieux comprendre comment agit la réactivité et comment l’ajuster au mieux votre détecteur pour garder une puissance convenable et gagner en précision de détection.

Pourquoi faut-il prendre en compte la réactivité d’un détecteur ?

Le taux de récupération est la caractéristique d’un détecteur de métaux qui définit la rapidité et l’efficacité avec lesquelles l’appareil peut fournir des signaux clairs et distincts sur plusieurs objets situés à proximité les uns des autres dans le sol.

Il est clair que si vous êtes un utilisateur de détecteur de métaux, vous ne voulez pas obtenir des sonorités uniques sur des groupes de cibles, car un tel signal ne vous dit pas exactement si la cible est potentiellement intéressante ou non. Par conséquent, la réactivité est vraiment importante, et lorsqu’il s’agit de choisir entre des détecteurs à vitesse de récupération faible, modérée ou élevée, la récupération élevée sera certainement celle à choisir.

En somme, un détecteur réactif arrivera mieux à séparer plusieurs objets métalliques sur une zone relativement réduite, ce qui se traduira par des sons distincts pour chaque cible. À l’inverse, un détecteur moins réactif aura du mal à distinguer chaque cible et n’en fera sonner qu’un seul alors qu’il y en aura plusieurs. Aussi, la situation peut devenir embêtante si l’un de ces objets est en fer. En effet, le fer ayant une conductivité assez basse, il prendra toujours le dessus sur l’identification pour un détecteur, ce qui masquera les autres cibles. On parle alors du phénomène de masquage des ferreux.

une réactivité faible risque de vous faire louper des cibles et sera masqué par des ferreux.

Veuillez noter qu’il se passe la même chose en fonction du type et de la taille du disque de votre détecteur que vous utiliserez. D’ailleurs le disque va jouer un rôle cumulatif sur la réactivité. C’est donc là que la réactivité prend tout son sens et son intérêt, surtout en milieux très pollués.

Plus de réactivité = moins de profondeur

Cependant, une précision s’impose. La vitesse de récupération du détecteur de métaux peut influencer la profondeur de détection. Si la vitesse est trop élevée, elle peut enlever la capacité de votre détecteur à faire pénétrer leurs ondes en profondeur, alors que les appareils dotés d’un processeur plus lent peuvent obtenir de meilleures profondeurs.

Si on veut faire une comparaison pour expliquer le phénomène de réactivité, on peut utiliser l’image d’une loupe sur une feuille de papier cherchant à l’enflammer. Plus vous allez réduire la surface focale des rayons du soleil avec votre loupe sur la feuille, la chaleur sur cette sphère de lumière augmentera. C’est exactement pareil avec les ondes de votre disque dans le sol avec une forte réactivité. Les ondes seront réduites sous le disque pour séparer la sélectivité des cibles. Mais en réduisant ce cône d’onde électromagnétique, vous perdez mathématiquement en profondeur.

Dans le cas d’appareils plus lents, la vitesse de balayage doit également être prise en compte afin d’en tirer le meilleur parti. Un balayage plus lent permet d’obtenir une plus grande profondeur de recherche et une meilleure sélectivité des cibles. Il existe sur le marché des appareils, généralement plus chers, qui ont la possibilité de modifier la vitesse de récupération, et dans ce cas l’utilisateur peut l’ajuster en fonction de ses besoins de détection.

  • Faible réactivité : la cible métallique potentiellement précieuse est masquée par la réaction d’un élément ferreux résiduel situé à proximité.
  • Réactivité modérée : la réponse de la cible potentiellement précieuse n’est que partiellement masquée par l’élément ferreux de mauvaise qualité si ce dernier est à proximité.
  • Réactivité élevée : chaque cible donne une réponse claire et distincte, produisant des signaux qui ne sont que partiellement masqués par l’élément ferreux de mauvaise qualité.
le disque influe grandement dans la réactivité d'un détecteur

Aussi, un détecteur possédant une réactivité élevé sera moins puissant en profondeur, mais sera beaucoup plus précis dans des zones fortement minéralisées. De plus, un détecteur réactif permettra à son utilisateur de balayer son disque plus rapidement, ce qui permet de marcher plus vite et couvrir plus de terrain.

À l’inverse, il ne sera pas judicieux d’utiliser un détecteur réactif sur un terrain propre et peu minéralisé. Entendez par là que vous pourrez l’utiliser sans problème, mais sa force ne sera pas exploitée sur ce terrain. Aussi, vous vous retrouverez bridé en profondeur, là où un détecteur à la réactivité plus lente pourra tirer bien meilleur parti.

Faut-il privilégier la réactivité d’un détecteur de métaux ou la profondeur de détection ?

Il est important de considérer à la fois la réactivité et la profondeur de détection d’un détecteur de métaux. La réactivité d’un détecteur de métaux se réfère à sa capacité à détecter les objets métalliques à proximité immédiate. Plus un détecteur de métaux est réactif, plus il est capable de détecter les objets métalliques de façon rapide et précise.

La profondeur de détection, quant à elle, se réfère à la distance à laquelle un détecteur de métaux peut détecter un objet métallique. Un détecteur de métaux avec une profondeur de détection plus importante sera capable de détecter des objets métalliques enfouis à des profondeurs plus importantes.

Il est difficile de privilégier l’un ou l’autre de ces facteurs, car cela dépend de l’utilisation que vous comptez faire de votre détecteur de métaux. Si vous cherchez à détecter des objets métalliques à proximité immédiate, comme des pièces de monnaie ou des bijoux, vous voudrez peut-être privilégier la réactivité. Si vous cherchez à détecter des objets métalliques enfouis à des profondeurs plus importantes, comme des trésors ou des artefacts archéologiques, vous voudrez peut-être privilégier la profondeur de détection.

orx photo noire et blanc

Il est recommandé de se renseigner sur les caractéristiques de chaque détecteur de métaux et de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins en fonction de votre utilisation prévue.

Comment régler la réactivité de son détecteur ?

Pour régler la réactivité de son détecteur, il faut déjà pouvoir le faire. Tout les détecteurs n’ont pas une réactivité réglable. Seul les détecteurs haut de gammes et certains détecteurs moyen de gamme comme les Score de Nokta ont un réglage de la réactivité.

Si, par contre, vous avez la possibilité de régler cette réactivité, alors il faudra surtout savoir comment vous voulez le régler plus ou moins fort (rapide) en fonction de besoin. Et ceci sera fonction de la nature de votre terrain. Lorsque vous arrivé sur un nouveau terrain de chasse, voici les bons reflexes à appliquer pour utiliser eu mieux la réactivité de votre détecteur.

Tout d’abord, réglez votre détecteur comme vous avez l’habitude de le régler (sensibilité, fréquence, discrimination, mode de détection). Pour la réactivité, réglez le en position medium pour commencer. Le but est de définir si votre terrain est pollué ou propre.

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

Ensuite, vous aurez 2 cas de figures qui affineront le niveau de réactivé que vous devez utiliser :

  • Si vous entendez que votre terrain est propres, sans trop de déchets métalliques et de bon sons bien distincts et espacés autour de vous, la bonne stratégie sera d’abaisser la réactivité pour gagner en profondeur. Attention, car le balayage devra s’adapter à cette faible réactivité et être plus lent. Le détecteur aura besoin d’être au dessus de cible plus longtemps pour sonner. Mais vous gagnerez beaucoup en profondeur.
  • Si, à l’inverse, votre terrain a beaucoup de cibles assez proches les unes des autres, on cherchera à ce que votre détecteur puisse dissocier tous les sons des cibles proches. En augmentant la réactivité, la réaction de votre détecteur pour émettre un son sera beaucoup plus vif est rapide. le balayage du disque peut aussi être plus rapide. Votre détecteur sera alors capable de séparer beaucoup de cibles sur une plus faible surface.

La réactivité peut aussi servir votre façon de balayer votre disque. Si vous avez l’habitude de balayer rapidement, il sera judicieux de monter la réactivité, et inversement dans le cas contraire. Mais je pense que c’est pas au détecteur de s’adapter à vous mais bien vous d’adapter votre balayage. Car qui dit plus de réactivité, dit aussi perte de profondeur.

Sujets similaires

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail, ainsi que le n°70 du magasine du fouilleur gratuitement en ebook

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

One thought on “Qu’est-ce que la réactivité d’un détecteur de métaux ?

  • Je suis assez d’accord avec vous sur le fait que la réactivité est plus important que la puissance ou la profondeur d’un détecteur.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *