Conseils Pratiques Détection

Qu’est-ce que le masquage des ferreux en détection

Lorsqu’un sol contient une concentration importante de cibles ferreuses ou de déchets métalliques, la capacité d’un détecteur à distinguer les différentes cibles devient compliquée. Les détecteurs VLF, en particulier, rencontrent des difficultés importantes lorsque la discrimination des ferreux est activée. Cela conduit au masquage des cibles non ferreuses, comme des monnaies ou des objets de valeur, par des ferreux. En d’autres termes, une cible précieuse peut être ignorée si elle se trouve à proximité d’un ferreux, ce qui compromet la précision de la détection.

Pour éviter ce phénomène, il est conseillé de ne pas utiliser certaines techniques et fonctions de votre détecteur comme ne pas utiliser la discrimination, car une bonne cible peut fournir un signal mixte même en présence de déchets en fer. Réduire la taille du disque du détecteur est également recommandé, surtout dans des terrains fortement pollués, car cela améliore la sélectivité des cibles. Les détecteurs permettent de régler la réactivité de détection, ce qui aide à focaliser les ondes sur une surface plus restreinte et à limiter l’effet halo. En adoptant une vitesse de balayage plus lente, le détecteur peut mieux différencier les types de métaux et ainsi éviter le masquage.

Cet article aide les détectoristes à optimiser l’utilisation de leurs appareils en terrains pollués, répondant ainsi aux problématiques de précision et d’efficacité dans la détection de cibles proche de cibles ferreuses.

Détection de métaux : Tout ce que vous devez savoir sur le masquage des ferreux [PODCAST]

Description du problème de masquage d’un détecteur par les ferreux

Lorsqu’un détecteur est doté d’une fonction de discrimination du fer, il devient capable de rejeter le fer et peut masquer toute cible non ferreuse proche de la cible en fer.

Cela signifie que dans de nombreuses circonstances, le fer ou d’autres déchets peuvent dissimuler une très bonne cible non ferreuse telle qu’une monnaie en or, une vieille pièce de monnaie, un vieux bouton ou toute autre cible de valeur. Ignorer les sons ferreux ou régler la discrimination de son détecteur trop haut peut entraîner la perte de nombreuses cibles intéressantes.

Le masquage de cibles n’est pas un nouveau phénomène dans la détection des métaux. Il existe depuis que les détecteurs dotés de capacités de discrimination ont été inventés. De nombreux détectoristes ne veulent voir que de “bonnes cibles” et ne souhaitent pas entendre les tonalités spécifiques des objets en fer de petites tailles.

Dans les zones de détection infestées de fer et de déchets, le choix du disque et la vitesse de balayage sont cruciaux. Une grosse bobine ne peut pas distinguer les cibles aussi efficacement qu’une petite et est donc plus sensible aux phénomènes de masquage des cibles.

Lorsque les cibles sont proches les unes des autres, le disque peut ne voir que la cible en fer, ignorant une cible non ferreuse. Un détecteur privilégiera toujours la détection d’un objet ayant une conductivité basse sur une zone restreinte contenant plusieurs objets de diverses natures. En raison du masquage, le détecteur n’identifie que la cible en fer et ne sera pas en mesure de détecter les autres cibles.

image schématique du masque des ferreux
c : lefouilleur.fr

Certains prospecteurs pensent qu’en achetant des détecteurs de fabricants spécifiques, ils peuvent surmonter le masquage de cible. Certains détecteurs gèrent le masquage de cible mieux que d’autres, bien que dans la plupart des cas, le détecteur ne puisse gérer que la forme la plus basique du masquage de cibles.

Comment éviter de masquer les cibles avec son détecteur ?

Une solution simple consiste à ne plus utiliser la discrimination. Une cible positive placée derrière, sous ou près des ordures peut fournir un signal mixte, qui doit toujours être récupéré.

Réduisez la taille de votre disque si vous prospectez un terrain fortement pollué. Un disque plus petit améliorera considérablement la sélectivité des cibles et permettra d’éviter le masquage des cibles. Bien qu’une certaine profondeur soit perdue, des cibles non ferreuses peuvent être identifiées et récupérées.

Plus la sélectivité de votre détecteur de métaux sera importante et plus vous limiterez ce phénomène, d’où l’intérêt des détecteurs dont le niveau de réactivité est paramétrable. Aujourd’hui, les derniers détecteurs sortis sur le marché sont capables de régler la réactivité de détection. Augmenter la réactivité permet donc de réduire la diffusion rayonnante des ondes dans le sol en les focalisants sur une plus faible surface, permettant également de limiter l’effet halo.

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

Réduisez la vitesse de balayage du détecteur afin que le disque puisse distinguer les différents types de cibles lorsqu’elles passent sous la bobine. Grâce à une vitesse de balayage plus lente, le détecteur pourra mieux dissocier chaque type de métaux.

Sujets similaires

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail, ainsi que le n°70 du magasine du fouilleur gratuitement en ebook

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *