Technique d'orpaillage

30 conseils pour commencer l’orpaillage facilement

Depuis des millénaires, les gens cherchent de l’or. Il va de soi que plus le temps passe, plus les possibilités de trouver de l’or sont rares, ce qui fait mécaniquement monter son prix. Il est néanmoins possible d’en trouver à conditions de connaître des petites astuces que seuls les orpailleurs expérimentés connaissent.

En France, l’orpaillage existe depuis l’antiquité et il y a toujours eu des orpailleurs au fil des siècles. Depuis fin 1997, l’orpaillage de loisir est reconnu par les services de l’état pour un usage exclusivement de loisir. Voilà pourquoi de plus en plus d’amateurs et de néophytes tentent leur chance dans la prospection aurifère. C’est aussi depuis cette date que de plus en plus de ressources ont été mises à la disposition de tous pour apprendre à faire de l’orpaillage (et nous faisons partie de ce système).

Voici donc un aperçu des quelques conseils en 29 étapes, que nous vous partageons dans ce site, sur la façon de procéder pour chercher de l’or là où il est, et ainsi bien lancer votre aventure en orpaillage.

28 astuces et conseils pour commencer l’orpaillage facilement [PODCAST]

Sommaire :

La règlementation

Faites votre demande d’autorisation

Pour pratiquer l’orpaillage en France, vous devez faire une déclaration auprès des DDT de votre département au service de la police de l’eau. Ceci est une obligation car vous serez certainement contraint de présenter votre autorisation si vous vous faites contrôler par les gendarmes, les gardes pêches ou les agents de l’OFB.

Respectez toujours les arrêtés et autres règlementations liées à l’environnement

Ce n’est pas parce que vous avez votre autorisation que vous ne devez pas vous plier aux règles en vigueurs. Pendant la saison, il arrivera que des arrêtés d’interdiction surviennent comme lors de grosses sècheresse et vous devrez les respecter.

Les techniques de prospection

Déterminez où l’or a déjà été découvert dans le passé

Le meilleur endroit pour commencer à chercher de l’or est dans les endroits qui étaient (ou sont maintenant, encore) considérés comme aurifères. Vous aurez plus de chances de réussir si vous recherchez les exploitations historiques connues et documentées, les rivières et les ruisseaux où les prospecteurs ont déjà cherché et trouvé.

Recherche géologique

Examinez les données et les signes géologiques de la région qui indiquerait la présence d’or. Vous devez être familiarisé avec les nombreuses sortes de roches qui accompagnent l’or. Le granite, le schiste et le gneiss sont les trois minéraux les plus importants à rechercher (quartz, feldspath). Ces trois types de roches se trouvent dans la majorité des zones aurifères.

Placer aurifère où se sont installer des orpailleurs

Apprenez à rechercher les signes d’exploitation de l’or

Il s’agit de vestiges d’anciennes activités minières (terrils, pierres empilées au mauvais endroit, mines, trous dans le sol, etc.).

Recherchez des marmites dans le substrat rocheux du lit du cours d’eau et les bancs de graviers

Dans les rivières, recherchez l’or dans les ” trous” naturels profonds, dans les méandres de la rivière, parmi les blocs massifs, et même dans les fractures des roches.

Google peut vous aider à localiser des endroits potentiellement intéressants

Google Maps, Géoportail, sont d’excellentes ressources pour localiser des endroits à fort potentiel et les autres sites qui méritent d’être explorés avec un détecteur de métaux ou à la batée.

Hors saison, travaillez avec des rapports historiques, des données et des journaux

Tout est dit, inutile d’écrire un paragraphe pour faire du blabla.

Soyez prêt à faire des randonnées de plusieurs heures

Cela pourrait être une excellente méthode pour découvrir de nouveaux spots aurifères jamais orpaillés dans des endroits éloignés.

chercheur d'or qui utilise un pan américain dans une rivière française

Chercher des noms de cours d’eau ou de villages proches de cours d’eau avec des consonances liées à l’or

Il est assez fréquent que des zones qui ont un potentiel aurifère important possède des noms de cours d’eau ou de villages avec une toponymie proche de l’or. Par exemple, les noms d’origine latine possédant Ar, Aur, Art, Or ou Our, sont des endroits intéressants pour l’orpaillage comme l’Ariège. Certains noms sont beaucoup plus explicites comme la rue des orpailleurs (le long de l’Ariège) à Venerque.

Prospectez avec un partenaire, un ami ou un membre de votre famille

Cela multiplie par deux vos chances de découvrir de l’or. Et la quête sera plus sûre (au cas où vous vous casseriez accidentellement un bras ou une jambe, il y aura quelqu’un pour vous aider dans les endroits reculés). La prospection d’or est toujours plus enrichissante avec un ami de confiance.

Nettoyer soigneusement les graviers et la moindre pierre

Ne remplissez pas trop votre batée de matériaux. Videz l’eau après l’avoir secoué, servez-vous des rainures pour conserver les matériaux les plus lourds et évacuer les matériaux légers. Effectuez toute la procédure lentement jusqu’à apercevoir l’or.

Creusez le long du ruisseau pour trouver du gravier aurifère sur le substrat rocheux

Le début du substrat rocheux sous le gravier est le meilleur endroit pour chercher de l’or. C’est là que l’or finit par se poser.

Travaillez en profondeur, en explorant complètement chaque zone

Si vous trouvez une paillette d’or à un endroit, regardez tout autour, jusqu’à ce que vous soyez certain qu’il n’y a rien d’autre à proximité.

Localisez où se reposent les poissons

L’or se dépose généralement dans des endroits à faible pression, comme dans les coudes des ruisseaux et des rivières, sous des pierres massives et autres endroits similaires, et dans de petites poches d’eau à faible débit. Ce sont les endroits où les poissons préfèrent se rassembler. Si vous savez où se trouvent les poissons dans la rivière, vous avez probablement découvert un site aurifère.

En orpaillage, un bon pêcheur fait toujours un bon orpailleur.

Tenez compte des crues de la rivière

Il vaut parfois la peine de chercher de l’or dans toute la plaine inondable plutôt que sur les berges de la rivière, car l’or peut être déposé par l’eau assez loin pendant une inondation.

Ne négligez pas les anciennes mines et fosses d’extractions est exploitations passées

Vous pouvez également y rechercher de l’or, ce qu’une autre marque de détecteur de métaux pourrait manquer. Prenez note des caractéristiques de ces vestiges. Des débris de fer, des clous et des cuillères cassées indiquent que des individus ont passé du temps dans la région, peut-être pour extraire de l’or.

Examinez les nombreuses formes de placers d’or :

galets dans un placer aurifère proche d'un bedrock

Il existe plusieurs types de placers :

  • Les placers alluviaux se produisent dans les sédiments des rivières et des canaux.
  • Les placers éluviaux sont créés par les intempéries et sont répandus dans les environnements arides.
  • Les placers résiduels sont des concentrations d’or sur ou autour de la source primaire.
  • Les placers côtiers sont de minuscules dépôts d’or découverts sur les plages de sable.
  • Les dépôts glaciaires sont de l’or qui a été déposé à la suite du mouvement des glaciers.

Recherchez les anciens lits, qui sont les vestiges d’un ancien lit de ruisseaux et de rivières aurifères.

Il est possible qu’il y ait encore plus d’or que dans le canal principal, mais il peut être intéressant de recherche plus loin des berges pour trouver un ancien chenal du lit du cours d’eau qui pourrait être encore aurifère et méconnu.

Observez la forme de l’or

Cette technique peut servir à déterminer la provenance de l’or. Si vous avez ramassé des pépites lisses et roulées par l’eau, elles ont très probablement passé une longue période dans l’eau et elles ont dû faire un long voyage. En amont, il peut y avoir plus d’or. Le contour rugueux de la pépite, par contre, vous indiquera que vous devez creuser à proximité.

Cherchez du quartz

Le quartz pur et blanc est moins intriguant que le quartz amalgamé et teinté de fer. Pourtant, l’or est fréquemment trouvé en conjonction avec le fer.

Attendez une crue ou une inondation

L’érosion du sol est également causée par les fortes pluies, et l’or est emporté dans les ruisseaux et les rivières en crue. C’est un bon moyen de suivre la météo pour vérifier ensuite sur place ce qu’il en est.

Apprenez à faire la distinction entre l’or et d’autres minéraux

Beaucoup confondent l’or avec la pyrite, parfois appelée “or des fous” (elle laisse une marque noire sur une roche si on la griffe avec le bord).

Regarder la présence d’autres minéraux est une habitude intéressante à faire et à garder en tête. Pourquoi ?, car lorsqu’on fait une batée, au-delà du fait de rechercher à isoler de l’or, on voit également tous les autres minéraux présents dans la zone de recherche. Cela nous aide donc à comprendre tout l’environnement géologique de la zone.

Autre point intéressant, certains de ces minéraux sont également intéressants à isoler et à conserver comme les saphirs ou les grenats. Ces minéraux se retrouvent souvent sous forme de débris alluvionnaires et demeurent, tout de même, être des pierres semi-précieuses.

trouvez de magnifiques pépites d'or

Ne discutez pas de vos résultats de prospection en public

En tout cas, pas avant d’avoir soigneusement extrait tout l’or de la zone. Au risque de devoir cohabiter avec bon nombre de nouveaux orpailleurs sur votre zone.

Trouver de l’or est difficile

Même dans des endroits incroyablement riches, il se peut que vous ne découvriez pas d’or pendant des jours ou des semaines. Cela peut être décourageant, et de nombreux novices abandonnent à ce stade. Soyez donc tenace et résolu. Lorsque vous cherchez de l’or, le travail acharné est la clé du succès.

Prospectez dans du bedrock

Le bedrock est tout simplement le fond rocheux d’un cours d’eau. Ce fond rocheux présent énormément de trous, de crevasses et de fissures. Autant de pièges intéressant et durable dans le temps pour piéger l’or. Ce Bedrock en été peut se trouver sous l’eau, auquel cas, on utilisera des techniques de sniping pour aller le cher. Si par contre ce bedrock est en surface, on fera du crevicing.

Ces techniques sont tout simplement le fait de gratter et de curer ces pièges pour en récupérer tous les matériaux et tout l’or qu’ils contiennent. Pour un chercheur d’or, c’est le genre de piège à privilégier, car c’est dans ce genre de configuration que l’on trouve des pépites et des grosses paillettes d’or.

Le matériel nécessaire en orpaillage

Choisissez l’équipement approprié à la situation

Des batées supplémentaires, des vêtements adaptés à la météo, des vêtements de rechange, de bonnes bottes, du répulsif, un sac à dos de qualité, une pompe à main, un pic, une pelle, une rampe de lavage, etc.

Utilisez un bon kit d’orpaillage

Vous pouvez utiliser le kit d’orpaillage Minelab PRO-GOLD, qui est bleu et fait ressortir les grains d’or, et la surface rainurée garde l’or dans le bac. Bien meilleur que le kit d’XP.

Pour trouver de l’or, utilisez un détecteur de métaux spécifique

Et oui, tous les détecteurs sont capable de trouver de l’or, mais de l’or natif dans un milieux très minéralisé, il faut un détecteur spécifique :

  • Le Minelab GPX 4500 est un détecteur à impulsion à usage polyvalent.
  • Le Minelab SDC 2300 : plus leger, étanche et sensible aux petites pépites d’or.
  • Le Minelab GPZ 7000 détecte l’or plus profondément que tout autre détecteur.
  • Le Minelab GOLD MONSTER 1000 : détecteur haute fréquence simple et puissant.
Code promo matériel d'orpaillage et de recherche d'or boutique le fouilleur

Veillez cependant à ajouter ce matériel dans votre demande d’autorisation. Sans la mention de ce matériel, vous ne pourrez pas l’utiliser et vous risquez une amende si vous vous faites contrôler.

Ne jamais utiliser de rampe d’orpaillage pour prospecter

80% des orpailleurs font cette magistrale erreur. A peine arrivé sur une nouvelle zone, poser sa rampe dans l’eau et commencer à y envoyer du gravier avant même de savoir s’il y a de l’or. Vous perdrez votre temps et de l’énergie pour rien.

Au lieu de cela, prenez simplement votre pan américain et tester tous les endroits possibles pour déterminer si l’or est bien présent et où il se trouve avec le plus de concentration possible. Ce n’est qu’une fois ce travail de prospection fait qu’on peut débrancher le cerveau et balancer du gravier dans sa rampe.

Sujets similaires

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail, ainsi que le n°70 du magasine du fouilleur gratuitement en ebook

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *