Technique d'orpaillage

Le crevicing en orpaillage : comment curer une faille ?

Cherche de l’or en rivière n’est pas une mince à faire. Il existe une multitude de types de pièges naturels qui peuvent capturer l’or qui transite au gré des courants des cours d’eau. Parmi ces pièges, il existe des failles de bedrock. Ces failles sont de loin le plus efficace pour piéger l’or, et plus particulièrement les grains et pépites.

Afin d’améliorer vos capacités et vos connaissances en matière d’orpaillage et particulièrement en prospection, nous allons vous expliquer comment rechercher ces failles et bien les nettoyer. Vous allez passer maitre dans la technique du crevicing.

Prospection du bedrock : Conseils pour localiser l'or dans les failles et les fissures [PODCAST]

Pourquoi les failles et fissures dans le bedrock sont les meilleurs pièges pour l’or ?

En orpaillage, il est toujours important de comprendre comment les choses se passent, que ce soit sur le transport de l’or jusqu’aux différentes causes qui pousse cet or à se déposer à un endroit bien précis. Comprendre toutes ces mécaniques sera le gage que vous êtes un bon chercheur d’or et un bon prospecteur.

Sans faire de rappels incessants sur les bases, l’or est dense par rapport aux autres minéraux qui constitue le font rocheux e alluvionnaire d’un cours d’eau. Pour autant, l’or peut tout de même se déplace, plus lentement, mais il suivra toujours le sens du courant en suivant un certain chemin prénommé la goldline.

Lorsque la goldline suit une zone de bedrock apparent et affleurant, les matériaux denses sont obligés de rouler sur sa surface. L’or, quant à lui, roulera sur ce bedrock et peut se retrouver bloqué ou piégé dans les aspérités et pièges le constituant. Que ce soit un trou, une faille ou une crevasse, l’or se déposera toujours dans des zones de basse pression (dans des zones où le courant est moins fort, voire nul), et y restera.

crochet en faille qui nettoie du bedrock pour trouver de l'or

À l’inverse d’un placer en banc ou l’or se dépose sur un lit mobile, le bedrock, lui, ne bouge pas, même en cas de cru. L’or ainsi piégé dans une marmite ou une faille sur du bedrock restera là, peut être pendant des centaines années. L’accumulation et la sur-accumulation d’or et de sable noir peut donc être quasiment continue. Voilà pourquoi, savoir à trouver et nettoyer ses obstacles, directement sur le bedrock est souvent payant. Car l’or est souvent en quantité et de très bonne qualité.

Donc, si un jour, vous prospectez et vous trouvez du bedrock affleurant ou passe la goldline directement (en période d’étiage intermédiaire au printemps) ou pendant les grosses crues, oubliez tout le reste et priorisez votre prospection sur cet endroit.

Le moment idéal pour prospecter du bedrock est en été (juillet, aout et septembre) car les niveaux de l’eau sont au plus bas. La surface de bedrock sera plus importante et accessible. Pour faire simple, le crevicing revient à faire du sniping mais en dehors de l’eau.

Quel matériel prévoir pour nettoyer les failles sur la roche mère ?

Comme pour le sniping, vous allez devoir être outillé. Non pas que le matériel soit énorme ou onéreux, mais nettoyer du bedrock demande du petit outillage très spécifique pour ce genre de technique de prospection.

failles de bed rock en orpaillage

Le matériel d’orpaillage de base

Tout d’abord, nul besoin de rampe d’orpaillage. Ici, vous aurez besoin uniquement du matériel de base pour chercher dans les fissures et failles, tel que :

  • Un pan américain pour nettoyer les graviers et isoler l’or.
  • Un tamis afin de faciliter le nettoyage des graviers et isoler les grains et pépites (facultatif).
  • Une pissette pour récupérer vos pailletés et vos pépites

Pour faire simple, un kit d’orpaillage est tout à fait opportun ici.

Le matériel pour curer et nettoyer les failles

Pour creuser des failles ou des crevasses, une pelle vous sera d’aucune utilité. Il vous faudra des ustensiles beaucoup plus petits. Voici une liste d’outil que vous aurez besoin et comment vous les procurer :

  • Une petite cuillère à café : très utile pour vider efficacement une faille moyennent étroite de façon efficace. Essayer de choisir une cuillère avec un manche assez épais et robuste, car ou allez parfois avoir besoin de forcer pour déloger des cailloux coincés dans la faille. Vous pourrez même utiliser la cuillère à l’envers coté manche dans certain cas.
  • Une cuillère à soupe : À peu près la même utilité que pour une cuillère à café, mais pour travailler dans des fissures plus larges et pour vider de plus gros volumes de sables.
  • Un crochet métallique : il peut être de différentes formes (courbé ou droit) et à bord pointu ou plat. POur cet outil, ne vous cassez pas la tête : vous pouvez utiliser un tournevis plié à 90 degrés en son bout.
  • Un couteau à mauvaise herbe : un outil de jardinage détourné pour l’orpaillage qui possède un manche et une lame à 90 degrés assez fin et robuste. idéal pour déloger des cailloux coincé dans les fissures.
Nettoyage du bedrock en crevicing

Vous pouvez, ainsi, trouver une multitude d’outils détournés que vous avez certaines chez vous. Mais, ces outils sont tous sur la même forme, c’est-à-dire fin, robuste et courbé pour s’en servir de leviers et pour gratter.

  • Une brosse métallique ou en nylon : cette petite brosse vous permettra de bien nettoyer le fond de la crevasse ou du piège du bedrock afin de ne rien laisser derrière vous. Pensez toujours que le plus bel or se trouvera au fond, en contact avec le bedrock.

Le matériel pour aider au nettoyage des failles

Comme vous serez au-dessus de l’eau, sur votre bedrock apparent, utiliser l’eau peut être une bonne astuce pour gagner du temps. par exemple, il peut être judicieux de finir le nettoyage d’un trou ou d’une crevasse en inondant doucement le piège d’eau puis d’aspirer l’ensemble de ce qu’il contient avec une pompe à main.

Pour cela, vous pouvez vous fabriquer une pompe à main miniature avec une petite bouche d’aspiration pour aspirer les sables aurifères restante. Vous pouvez aussi utiliser une poire de sniping ou bien une pissette d’aspiration de paillettes.

Code promo matériel d'orpaillage et de recherche d'or boutique le fouilleur

Comment nettoyer les fissures pour ne rien laisser sans détériorer le bedrock

  • La première règle lorsque vous nettoyez une faille est de ne pas atteindre l’intégrité du bedrock. Pourquoi ?, car c’est interdit par la réglementation conformément à la loi sur l’eau dans le code de l’environnement. Et, également, parce que si votre faille arrive à capter beaucoup d’or, c’est qu’il est relativement efficace et pourra vous resservir les saisons suivantes après le passage d’une nouvelle crue qui le rechargera en or.
  • Commencez par repérer des zones sur le bedrock ou il y a une accumulation de sable. Si vous savez que là où vous êtes, le sable noir est fortement présent, recherché des sables accumulés dans de possibles trous, et de couleurs noires.
  • Une fois une zone repérée, commencer par gratter les graviers et sables avec une cuillère à café ou un crochet métallique. Logiquement, un bon piège aura des graviers très compactés entre eux, donc assez dur à creuser par rapport à du sable, par exemple. Il faudra alors creuser et bien gratter avec vos outils.
  • Vous déposerez vos graviers directement dans votre pan en le remplissant petit à petit. Procédez à nettoyage du pan si celui-ci est trop rempli.
  • Poursuivez le nettoyage de la faille. Une fois que vous arrivez à ne plus rien récupérer avec vos cuillères, utilisez votre brosse pour finir le travail de nettoyage.
  • Enfin, assurez-vous de ne rien avoir laissé à ajoutant de l’eau et en aspirant le tout avec votre pissette.

Sujets similaires

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail, ainsi que le n°70 du magasine du fouilleur gratuitement en ebook

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *